Comment choisir les œuvres littéraires

Le programme de français B de niveau supérieur prévoit l’étude de deux oeuvres littéraires en classe.

Les oeuvres doivent avoir un "mérite littéraire reconnu", mais l'IB ne publie pas de liste et ne fait pas de recommandations officielles. Les professeurs sont donc libres de choisir les œuvres qu'ils veulent enseigner. Ils doivent toutefois tenir compte de certaines exigences au moment d’effectuer leur choix.

Sélection des œuvres

Exigences

  1. Les œuvres doivent avoir été rédigées en français. Les œuvres traduites ne sont pas acceptables.
  2. Il doit s’agir de la version originale et non d’une édition abrégée ou simplifiée.

Le guide de langue B  (p. 26) précise également que « les oeuvres étudiées doivent être en rapport avec la ou les cultures associées à la langue cible ». Cela ne signifie toutefois pas que l’action doit obligatoirement se dérouler dans un pays francophone. En fait, toute œuvre rédigée en français fait partie de la littérature francophone et est donc en rapport avec cette culture.

Attention! Les élèves ne peuvent pas étudier dans le cours de langue B une œuvre qu’ils étudient aussi en traduction dans leur cours de langue A. Il est donc important que vous consultiez vos collègues du Groupe 1 au moment d’élaborer votre programme.

Autres critères de sélection

  • Le niveau linguistique des élèves 
    • Les œuvres sont-elles bien adaptées au niveau des élèves?  Leur permettront-elles d’améliorer leurs compétences linguistique sans qu’ils se noient dans du vocabulaire et des structures grammaticales trop difficiles?
  • La longueur de l’œuvre
    • Le programme du diplôme de l’IB étant très exigeant, les élèves auront-ils le temps de lire les œuvres prescrites?
  • Les champs d’intérêt des élèves
    • Les élèves s’intéressent-ils aux questions d’actualité ou à des événements historiques? Ont-ils un penchant avoué pour les histoires d’amour ou pour le genre fantastique? Ont-ils envie de découvrir des œuvres classiques? Pourquoi ne pas laisser les élèves participer au choix des œuvres?
  • L’âge des élèves
    • Les œuvres sont-elles intéressantes pour des adolescents? Le niveau linguistique des œuvres est peut-être adapté à celui d’apprenants de la langue, mais le contenu en est-il suffisamment stimulant?
  • Les liens possibles avec les thèmes du programme
    • Les œuvres littéraires peuvent être utilisées en complément d’une unité de travail sur un des thèmes du programme. On peut aussi étudier un thème à travers une œuvre littéraire pour varier les approches. Cela permet aux élèves d’atteindre les objectifs globaux et spécifiques du cours.
  • Le contexte de l’établissement
    • Certaines œuvres sont peut-être particulièrement pertinentes pour vos élèves. Par exemple, un professeur travaillant au Canada voudra sans doute mettre au programme une oeuvre québécoise, un autre travaillant au Japon choisira peut-être Stupeur et tremblements, un troisième portera son choix sur une pièce de théâtre montée pendant l’année par un théâtre local…
  • L’existence d’une adaptation cinématographique
    • Les films basés sur des œuvres littéraires constituent évidemment un complément intéressant au cours de langue. Ils multiplient les possibilités d’exploitation de l’œuvre en classe et constituent également une piste de discussion intéressante lors de l’examen oral.
  • Et bien sûr : l’évaluation de cette partie du cours
    • Il faut garder à l’esprit que les œuvres littéraires forment la base de l’examen oral individuel. Les œuvres choisies permettent-elles aux élèves de livrer une présentation de 3-4 minutes portant sur les personnages, les événements, les idées et les thèmes à partir d’un extrait de 300 mots ? Sont-elles suffisamment riches pour ensuite leur donner la possibilité de soutenir une conversation de 4 à 5 minutes?

Qu'est-ce qui constitue une oeuvre littéraire?

Les genres suivants sont acceptables :

  • Roman
  • Nouvelles ou contes : 7 à 10 nouvelles/contes. Il n’est pas nécessaire que ces nouvelles ou contes soient du même écrivain ou traitent du même thème.
  • Prose non fictionnelle
  • Poésie : 15 ou 20 poèmes ou 600 vers. Il n’est pas nécessaire que ces poèmes soient du même poète ou traitent du même thème.
  • Théâtre
  • Roman graphique : le texte et l’intrigue doivent être suffisamment riches / détaillés.

    All materials on this website are for the exclusive use of teachers and students at subscribing schools for the period of their subscription. Any unauthorised copying or posting of materials on other websites is an infringement of our copyright and could result in your account being blocked and legal action being taken against you.